dans Non classé, Uncategorized

Quelle politique de sécurité et de défense européenne?

Une suite d’échecs et de désillusions

  • la CED proposée et rejetée par la France
  • un discours de Saint Malo perdu dans les sables
  • l’EuroCorps une symbolique malheureusement inutile
  • une PSDE qui ne décolle pas
  • une Agence Européenne de la Défense décevante

L’Europe, un géant paralysé qui refuse de devenir adulte

  • un atlantisme trop facile et infantilisant
  • sortir des débats idéologiques sur l’OTAN
  • plus de 200bn€ de budgets de défense (hors UK), mais réduits à pas grand chose car fragmentés et redondants

La Sécurité européenne revient au coeur des préoccupations communes

  • terrorisme et fondamentalisme musulman
  • l’abandon américain
  • une Russie de nouveau agressive et imprévisible
  • d’où un renouveau de la réflexion européenne
    • European Security Compact proposé par Steinmeyer et Ayrault en Juin 2016
    • suivi par Espagne et Italie
    • appel de Schäuble pour un budget européen de la défense (octobre 2016)

L’ Europe de la Défense ne doit pas être un nouvel artifice de Comm

  • après le Brexit, l’UE recherche désespérément un symbole fort pour se reconstituer, mais n’a plus le droit de décevoir
  • la Défense sujet éminemment stratégique, on n’a pas le droit de se tromper, ni de mentir
  • l’Europe intergouvernementale actuelle ne peut pas délivrer immédiatement une Europe de la défense (trop de conflits de souveraineté, gouvernance inefficaces, trop de différences dans les circuits de décision militaire et politique)
  • et l’Europe fédérale n’est malheureusement pas pour demain

Se concentrer sur les questions immédiates où le besoin de réponses communes est évident et possible

  • la lute contre le terrorisme en Europe
    • bâtir un cadre juridique commun
    • créer une banque de donnée commune
    • mettre en place une véritable coopération des forces de l’ordre
    • créer un Service Action commun
  • la lute contre le terrorisme hors d’Europe
    • l’urgente nécessité de définir un cadre juridique international (danger des ex. de la Lybie, de l’Iraq et de la Syrie aujourd’hui)
    • la nécessité d’une capacité d’action opérationnelle européenne
    • avant qu’elle ne voit le jour, utiliser l’efficacité militaire et institutionnelle française en la complétant par une logistique européenne, au sein d’un budget partagé

Si L’Europe n’arrive pas à assurer la sécurité de ses citoyens, l’Europe ne sert à rien.

La Défense est un sujet tellement sensible que l’on n’a pas le droit de se mentir ou de se réfugier une fois de plus dans la Comm

Par contre l’occasion inespérée de montrer que l’Europe peut apporter la solution.

Ecrire un Commentaire

Commenter